Le covid-19 à travers le prisme de l’Antiquité

Tours attrape-vents à Yazd = climatisation naturelle
Tours attrape-vents à Yazd = climatisation naturelle

Voir la vidéo de la conférence

Lieu : visioconférence

Horaires : 10H00 à 11H00

Durée : 1 séance d'1H00

Prix : Gratuit

Nb de participants : 10 personnes

Intervenant : Daniel Salles - professeur de lettres

Le premier chant de L’Iliade d’Homère commence par le récit d’une peste qu’Apollon envoie sur les Grecs à la demande de son prêtre, venu sans succès offrir une rançon à Agamemnon pour récupérer sa fille. Nous découvrirons la face nocturne d'Apollon, le dieu du soleil, de la médecine et des arts mais aussi le dieu des rats, l’archer qui envoie la mort avec ses flèches.

Nous évoquerons aussi la pièce Œdipe roi de Sophocle où la maladie est une punition d’un sacrilège et aborderons la notion de l'hybris.

En dehors de la mythologie, nous verrons comment l'historien Thucydide a raconté l’épidémie qui a dévasté Athènes en 430 av. J.-C et comment d’autres historiens ou le médecin Galien ont évoqué la peste antonine (166 ap. J-C.

Liens utiles

Nos amis les bêtes : Apollon, dieu des rats

5 juillet 2012 : Les nouvelles menaces des maladies infectieuses émergentes ( rapport d'information )

Par Mme Fabienne KELLER au nom de la Délégation à la prospective

Rapport d'information n° 638 (2011-2012) de Mme Fabienne KELLER, fait au nom de la Délégation à la prospective, déposé le 5 juillet 2012

Dont Raoult

Luc Ferry et l'hybris

Vincent Azoulay

Corine Pelluchon

Barbier

Coronavirus et piège de Thucydide

Ajouter votre commentaire

Écrire un commentaire en tant qu'invité

0

Commentaires

  • Aucun commentaire sur cet article.